Inde, Etat du Rajasthan

Le pays des rois.

Province située au nord-ouest de l’Inde, le Rajasthan est le pays des Maharadjahs, culturellement très riche dont les traditions reflètent le mode de vie de l’Inde hérité de l’influence coloniale anglo-saxonne jusqu’à l’indépendance du pays en 1948.

A la découverte des principales villes du Rajasthan au départ de Delhi jusqu’à Agra ou trône le célèbre Taj Mahal, en passant par le désert du Thar, limitrophe du Pakistan.

 

Delhi

La mégapole

Une fourmilière humaine.

La mégapole du nord de l’Inde compte quelques 25 millions d’habitants. Cité cosmopolite où cohabitent harmonieusement toutes les religions, Delhi ne fait pas partie de Rajasthan, mais est la porte d’entrée dans cet immense pays. Composée de deux parties la ville moderne New Delhi, s’est étendue pour englober la ville ancienne Old Delhi (au centre) où réside l’âme de Delhi. Bruyante, engorgée, constamment embouteillée, surchargée, il n’est pas aisé de s’y déplacer. Rien de tel qu’une immersion en son sein pour en ressentir ses vibrantes sensations et en percevoir ses émotions. Un plongeon enivrant.


Neemrana

Le fort reconverti

Fort Palace

Petite bourgade mais grand patrimoine, à l’image de Fort Palace. Forteresse érigée à flan de colline sur 14 étages et transformée en hotel, offre une vue imprenable sur toute la région. L’architecture typique fait de cet édifice une curiosité.


Mandawa

Les Haveli

Cité des riches marchands

Mandawa est réputée pour ses Haveli. Ces superbes demeures à l’architecture très ornementale appartenaient à de riches marchands qui avaient fondé leur puissance économique sur le commerce caravanier, parfois contrebandier, entre l’Inde du nord et ses régions occidentales.


Bikaner

le fort Junnagarth

La cité des rats.

Ville typique du Rajasthan, Bikaner abrite une multitude de superbes Haveli, une vieille ville avec ses bazars, ses temples, ses rues encombrées, ses boutiques et ses placides habitants. Le fort de Junagarth abrite la vielle ville. Non loin de Bikaner, le temple de Karni Mata, dédié au dieu des rats, vénère les rongeurs qui y vivent en toute liberté.


Jaisalmer

Aux portes du désert

La ville dorée

Jaisalmer est une ville fortifiée depuis sa fondation. La ville dorée est la porte d’entrée du grand désert indien, le Thar,  limitrophe du Pakistan. Sa forteresse dressée au sommet de son rocher abrite la vieille ville avec 1/4 de la population. Les ruelles étroites entre les remparts sont les veines de la ville qui drainent le flux de poplation. 


Désert du Thar

Grand Désert indien

Le désert le plus peuplé

Le désert du Thar  aussi nommé le Grand Désert indien ou Mârusthali, surnomé le Pays de la mort, il s’agit d’un désert relativement jeune mais le plus peuplé au monde. 


Jodhpur

La ville bleue

La caste des Brahmanes

Jodhpur est communément surnommée la « ville bleue » car la plupart des maisons de la vieille ville sont peintes de cette couleur. Le bleu indiquait que ces maisons appartenaient à des membres de la caste des brahmanes.


Pushkar

Au temple de Brahmâ

Le lotus bleu

Pushkar et un grand lieu de pèlerinage pour l’hindouisme.La légende dit que les dieux lâchèrent un cygne avec un lotus dans le bec. Il devait laisser tomber ce lotus à l’endroit où Brahma devait procéder à un yajna (rituel hindou). C’est à Pushkar qu’il fit tomber ce lotus. Pushkar est l’un des rares lieux en Inde où est consacré un temple au dieu Brahmâ. Pushkar est située sur les rives du lac Pushkar. Cinquante-deux ghats permettent aux pèlerins de descendre au niveau du lac pour se baigner dans les eaux sacrées.


Jaipur

La capitale de l'Etat

La ville rose

L’entrée de la ville se fait par l’intermédiaire de huit portes ouvertes dans les lourds remparts. La ville fut peinte en rose pour le visite du prince Albert en 1876,  le rose étant une couleur traditionnelle de bienvenue. Depuis, elle conserve cet usage et est surnommée la ville rose. C’est à Jaipur que se trouve l’observatoire astronomique Yantra Mandir, qui fut la référence dans le monde entier depuis sa mise en service en 1726 jusqu’aux débuts des temps modernes.


Agra

La ville des monuments

La Taj Mahal

Ville située dans l’État de l’Uttar Pradesh limitrophe du Rajasthan, Agra abrite de nombreux monuments, elle compte notamment le Taj Mahal, le Fort rouge et, à proximité, Fatehpur-Sikri, tous trois inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le plus célèbre d’entre eux, le Taj Mahal, est un tombeau de marbre blanc incrusté de pierreries de forme octogonale à la symétrie parfaite. Situé dans un parc monumental il est situé entre une bibliothèque  et une mosquée à l’architecture identique. Le fort rouge est toujours en partie occupé par l’armée.


Les briqueteries

Les forçats de l'argile

Sous le signe du Staviska

Le regard s’arrête sur les immenses briqueteries qui longent les routes. Là, dans des conditions et avec des moyens précaires, des femmes et des hommes extraient, malaxent, maçonnent, transportent et cuisent l’argile pour en faire des briques. Assurant ainsi la quasi totalité des besoins en matériaux de construction nécessaires aux besoins sans cesse grandissants de la population indienne. Malgré leurs conditions, les ouvriers arborent toujours un large sourire comme pour expier leurs conditions.  A l’image du Staviska , la croix gammée, qui à plusieurs signification dans la religion hindouiste, considéré comme un signe bénéfique et qui est apposé sur chaque brique fabriquée.